Comment travaille-t-on avec une bourreuse ?

Seule la technologie adaptée fournit les meilleurs résultats techniques et économiques.

Notre technologie spécifique - les groupes de bourrage – existe sous la forme de modèles et de dimensions différents, que l’on retrouve bien entendu dans toutes nos bourreuses. Pour le traitement efficace, précis et de qualité, une série d’autres équipements est également nécessaire. Comme pour la technologie de bourrage, des composants maintes fois éprouvés sont utilisés.

Cela commence par les systèmes de mesure précis et fiables, composés de roues de mesure de grandes dimensions, ou encore, par l’utilisation de cordes en acier comme référence pour le nivellement et le dressage, permettant une mise en œuvre particulièrement fiable et facile d‘entretien. Nous travaillons avec un système de nivellement proportionnel parallèle utilisant une corde de nivellement par file de rails, ainsi qu’avec un système de mesure du dressage à une corde.

L‘ordinateur de bord ALC permet une commande complète de la machine pendant les travaux. Il fournit les données exactes pour la correction précise des défauts en nivellement et en dressage, en voie courante et en appareils de voie.

Les dispositifs de relevage-ripage, permettant le guidage exact de l’armement de la voie, sont généralement implantés sur un châssis séparé. Des galets de ripage, des pinces à disques ou encore des crochets de relevage mobiles, sont utilisés pour assurer les opérations de relevage-ripage en voie courante et dans les appareils de voie.

Les châssis principaux de la machine, qui relient entre eux tous les groupes, sont des châssis robustes à base d’acier haut-de-gamme, réalisés à l’aide des procédés de soudage les plus modernes. Les matériaux utilisés pour les essieux et les roues répondent aux standards élevés ; les suspensions avec amortisseurs assurent quant à elles une bonne stabilité de marche.

LA NECESSITE DU BOURRAGE

Correction des défauts de voie en nivellement et en dressage, afin d’assurer la sécurité et le confort des circulations.

  • Suppression des vides sous les traverses, afin de répartir les charges de manière homogène sur les traverses et qu’elles soient transmises au ballast et à la plateforme.
  • Réalisation du support de voie prescrit pour éviter les instabilités telles que la danse des traverses.
  • Amélioration de la qualité géométrique de la voie, en amont d’une éventuelle détérioration irréversible de la voie.

Le standard technologique pour des générations

En 1953, Franz Plasser et Josef Theurer ont permis un bond qualitatif décisif dans le domaine de la technologie de bourrage avec le développement du premier groupe de bourrage hydraulique.

L’entretien avec le Dr. Josef Theurer, l’un des fondateurs de Plasser & Theurer, montre l’évolution de la technologie de bourrage Plasser & Theurer :

« Les équipements mécaniques présentaient l’inconvénient d’être manipulés à la main et, de ce fait, le serrage, et donc le compactage du ballast, n’était pas homogène. J’ai eu l’idée d’introduire le système hydraulique grâce auquel la pression se propage de manière homogène dans le fluide et est transmise de manière homogène au lit de ballast. De cette manière, nous avons été en mesure d’assurer le bon compactage, à la bonne pression, ce qui représentait un avantage décisif face aux bourroirs vibrants mécaniquement. La pression constante sur les outils était devenue réalité, ce qui n’était alors pas le cas avec les machines mécaniques de l’époque.

Nous parlions déjà à l’époque de « serrage asynchrone ». Nous voulions dire par là que chaque bourroir assurait indépendamment le serrage jusqu’à atteindre sa pression nominale. Nous pouvions ainsi produire par exemple la même qualité de compactage sous la file de rails gauche que sous la file de rails droite. Ceci a grandement contribué à la sécurité du transport ferroviaire. »

De nos jours, nous pouvons considérer cette technologie de bourrage comme le standard technologique. Elle a été reprise par tous les fabricants de renom et est utilisée dans le monde entier.

D’autres développements issus de notre entreprise :

  • première intégration du relevage-ripage dans les bourreuses,
  • première bourreuse pour le traitement de 2, 3 et 4 traverses à la fois,
  • première bourreuse à avancement continu,
  • première bourreuse pour le traitement des appareils de voie,
  • première bourreuse combinée pour la voie courante et les appareils de voie, et bien d’autres choses encore.